Les « petites maisons » offrent un abri et des compétences professionnelles

Après six mois de travail acharné, onze étudiants ont officiellement obtenu leur diplôme dans le cadre d’un petit programme de construction de maisons dans la Première nation du Montana, au sud d’Edmonton.

« Nous avons commencé le 4 septembre, le travail en classe, a expliqué l’étudiant Phillip Cardinal. « Nous devons donc obtenir nos billets et faire notre formation pour pouvoir construire d’abord sur les chantiers de construction. »

Lui et ses camarades de classe ont gagné des billets en menuiserie, en électricité et en plomberie au cours de l’hiver. « De telles initiatives renforcent également la main-d’œuvre et les compétences des personnes qui y ont participé « , a déclaré Chevi Rabbit, animateur du programme.

Gagner les billets a été une grosse affaire pour les étudiants, dont beaucoup étaient au chômage avant de s’inscrire dans le programme des petites maisons. « Ils signifient beaucoup pour moi – ils m’aideront dans le monde du travail « , a déclaré Garrett Cattleman. « Je vais poser ma candidature et voir où ça me mène. »

Le projet a été financé par la Première nation du Montana – qui fait partie de la communauté Maskwacis – ainsi que par Trade Winds for Success et le gouvernement de l’Alberta. Tout au long de l’hiver, le groupe travaillait à l’extérieur cinq jours par semaine, en plein milieu de la communauté. « Vous pouvez voir la construction en cours et beaucoup de membres du groupe étaient excités. C’est quelque chose de nouveau et c’est excitant « , a dit Rabbit.

Les étudiants ont construit les maisons jusqu’à l’écluse et la scène principale. Les toits sont en place et les murs sont relevés. Lorsque les maisons seront terminées, elles seront équipées de panneaux solaires de Green Arrow Corporation. Ensuite, ils seront remis aux personnes dans le besoin par le biais de demandes de logement. « Je suis très heureux de savoir que quelqu’un qui n’a pas de maison en ce moment en aura une à l’intérieur « , a dit M. Cattleman.

L’an dernier, la Première nation Louis Bull a construit trois petites maisons et en a finalement donné une à l’un des élèves. « Il y a une crise du logement dans les collectivités des Premières nations partout au Canada. Cela pourrait être une solution potentielle si les bandes le voulaient « , a dit M. Rabbit.

Les petites maisons sont destinées aux célibataires. Le programme pratique a également motivé ses étudiants à poursuivre leurs rêves. « Je veux vraiment réaliser ce que je veux faire. J’ai eu des hauts et des bas en cours de route, mais surtout pour ces enfants « , a dit le cardinal en faisant des mouvements sur les genoux de l’enfant. « Je veux donner un meilleur exemple à ces enfants. »

Les diplômés ont été autorisés à passer un test au NAIT afin d’utiliser leurs nouvelles compétences pour sauter leur première année de cours, s’ils décidaient de poursuivre leurs études dans le bâtiment. Pour ceux qui veulent entrer immédiatement sur le marché du travail, l’espoir est que les étudiants diplômés seront embauchés par la Première nation du Montana pour terminer la construction.

« Je suis excité pour eux. Je suis heureuse qu’ils aillent de l’avant et je suis très fière du Montana d’avoir donné vie à ce projet « , a déclaré Vicki Wetchie, directrice générale du programme.

« J’espère que d’autres obtiendront une construction plus excitante dans leur communauté. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *